Célébrer Pessah, la Pâque Juive

Durant la fête de Pessah, nous célébrons la sortie d’Egypte et la libération du peuple juif. Nous observons des coutumes et traditions riches en symboles. Découvrons dans cet article comment célébrer Pessah, la Pâque juive. Au programme : comment préparer la fête, le repas de Pessah, le Seder, les recettes. On vous dit tout ! 

Comment préparer la fête de Pessah ?

Pessah est l’une des fêtes les plus importantes du judaïsme, et il est important de la préparer à l’avance. Voici les étapes à suivre pour bien préparer la fête de Pessah :

  • La fête de Pessah commence le 15 Nissan (calendrier juif) à la tombée du jour et dure huit jours. Les dates de Pessah dans le calendrier grégorien changent tous les ans. Pour savoir quand tombe Pessah cette année, demandez à votre rabbin ou consultez les dates sur Internet.
  • Organisez vous pour ne pas travailler les 2 premiers et les 2 derniers jours de Pessah. Les quatre jours intermédiaires (Hol Hamoed) ne sont pas fériés et vous pourrez exercer vos activités habituelles.
  • Nettoyer votre intérieur pendant les semaines qui précédent Pessah. Il s’agit là d’un grand nettoyage de printemps, afin que la maison soit la plus pure possible pour le début de la fête.  
  • Faites vos courses pour le repas de Pessah. Le seder de Pessah étant assez spécifique, veillez à vous procurer les aliments qui le composent.
  • Débarrassez vous du hamets et cachérisez votre cuisine. 

Comment cachériser pour Pessah ? 

Les ustensiles (couverts, poêles, marmites..) que nous utilisons durant l’année pour des Hamets ne peuvent pas être utilisés pour la fête de Pessah, à moins d’être cachérisés. Il s’agit d’extraire le hamets absorbé grâce à différentes techniques de cachérisation

Quels sont les aliments interdits à Pessah ? 

Durant Pessah, toute forme de hamets est interdite. Ainsi pour préparer la fête de Pessah, il est important de débarrasser votre maison de tous les aliments fermentés à base de levain.

Voici une liste d’aliments interdits :
  • Toutes les céréales : blé, orge, seigle, avoine et épeautre.
  • Pain au levain
  • Gâteaux
  • Biscuits
  • Pizza
  • Pâtes
  • Alcools

Il faut savoir que les juifs ashkénazes ont coutume de ne pas consommer les céréales et légumineuses qui présentent des similitudes avec les céréales décrites plus haut. 

Il s’agit des Kitniot. Cela concerne le riz, le maïs, la luzerne, le millet, la moutarde, les lentilles, fèves, pois, cumin, soja, etc, ainsi que leurs extraits, tels que : l'huile, l'amidon, le glucose, la dextrose, etc.

Le repas de Pessah 

Les deux premiers soirs de Pessah, nous nous retrouvons autour de l’évènement majeur de Pessah : le Seder. Il s’agit de repas cérémoniaux, où l’on fait revivre aux participants (en particulier aux enfants) les différents aspects de l’Exode d’Israël hors de l’Egypte. On conte les 10 plaies d’Egypte et la fuite du peuple juif à toute la tablée. Pendant ces repas, nous consommons du vin, et mangeons les symboles de notre esclavage aboli et de notre liberté retrouvée. Le repas de Pessah est articulé autour de quinze étapes et accompagné de prières, de récits et de chants. 

Les quinze étapes clés du Seder de Pessah 

Voici, dans l’ordre chronologique, les quinze étapes du Seder de Pessah : 

  1. Kadech : Afin d’ouvrir la cérémonie, le maître de maison récite le Kiddouch, et chaque membre de la tablée tient un premier verre de vin. Nous nous accoudons sur notre coude gauche en signe de liberté. 
  2. Our’hatz : Nous nous lavons les mains de manière habituelle avant le début du repas.  
  3. Karpas : Il s’agit de plonger un légume dans de l’eau salée avant de le déguster, ce qui attise la curiosité des enfants. Cette coutume fait référence au travail pénible des esclaves juifs en Egypte. 
  4. Ya’hatz : On brise la matsa du milieu en deux, en prenant soin de garder la plus grosse partie pour l’affikomane. Cette étape permet d’évoquer l’épisode de de l’Exode, lors de l’ouverture de la mer en deux afin que les enfants d’Israël puissent la traverser. 
  5. Maguid : A ce stade nous versons un second verre de vin et les enfants sont invités à poser quatre questions afin de savoir pourquoi cette nuit est différente des autres. En réponse, nous lisons la Haggadah et évoquons tous les miracles accomplis par D.ieu pour libérer le peuple juif de leur esclavage. 
  6. Ra’Htsa : Nous nous lavons les mains avec la bénédiction habituelle d’avant repas. 
  7. Motsi  :  On récite la bénédiction de la Matsa « al akhilat matsa »
  8. Matsa : On mange les morceaux des trois matsa (on aura pris soin de briser la matsa inférieure et supérieur)
  9. Maror : On mange les herbes amères en prenant soin de réciter la bénédiction du Maror.
  10. Korekh : Il s’agit de faire un sandwich de matsa avec les herbes amères en lisant le passage associé dans la Haggadah. 
  11. Choul’hane Orekh : On commence le festin, avec l'œuf dur que l’on trempe dans l’eau salée. 
  12. Tsafoun : C’est le moment de l’affikomane. On sort la demi matsa qui avait été cachée pour la manger. 
  13. Berakh : On verse le troisième verre de vin, que l’on boit en récitant le Birkat Hamazone. Puis on verse le quatrième verre en prenant soin de remplir le verre du prophète Élie. 
  14. Hallel : C’est le moment de réciter les louanges inscrites dans la Haggadah. Nous buvons un quatrième verre de vin en nous inclinant sur la gauche. 
  15. Nirtsa : Après avoir bien exécuté le rituel du Seder, nous demandons la bénédiction d’Hachem : « Birouchalayim Habaa Lechana » qui signifie «L’an prochain à Jérusalem »

Le plateau du Seder

Le Séder signifiant “ordre”, celui ci requiert un plateau spécifique qui doit être composé des sept aliments suivants :

  • 3 matsots
  • L’os (Zeroa)
  • L’œuf (Beitsa)
  • Les herbes amères (Maror)
  • Le mortier (Harosset)
  • Le légume (Karpass)
  • Les herbes amères (Hazérèth)

Précisons que le seder est variable selon les communautés juives et que sa composition peut varier selon les familles. 

Recettes de Pessah

Nous vous partageons nos recettes préférées de Pessah, qui sauront régaler les papilles de toute la famille. 

Harosset de Pessah 

Le harosset est l’un des aliments essentiels du plateau du Seder, il représente le mortier avec lequel les esclaves hébreux construisaient les pyramides.

Ingrédients pour un dizaine de personnes : 

-250g de dattes mûres

-125g de noix

-125g de noisettes non grillées

-60g d’amandes entières

-1 pomme golden

-3 ou 4 cuillerées de vin rouge doux

-un peu de zeste d’orange râpée 

Préparation : Mélangez et hachez le tout avec un couteau ou dans un hachoir pendant quelques secondes pour obtenir une texture granuleuse. La pomme permet de lier le mélange et d’apporter du moelleux à la texture. Veillez cependant à ne pas trop en mettre sinon le harosset risque d’être coulant. Parfois une moitié de pomme peut suffir. Bonne dégustation ! 

Agneau farci de Pessah

Pour le plat principal, nous vous partageons cette délicieuse recette d'agneau farci. Comme pour les autres viandes, les parties postérieures ne sont pas Cacher. Assurez vous de demander à votre boucher de retirer les pattes et de découper une poche pour la farce.

Ingrédients pour 8 personnes :

Pour la farce : 

- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 ognon finement haché
- 2 gousses d'ail épluchées et finement hachées 
- 250g de hachis d'agneau maigre
- 100g de riz à long grain
- Sel
- Poivre noir moulu
- 1/2 cuillère à café de curcuma 
- 1 cuillère à soupe de coriandre fraiche hachée
- 60g de noix ou d'amandes hachées
- 90g de raisins secs
- 100g d'abricots secs hachés
- 1 œuf battu

Pour l'agneau :

- 1 épaule d'agneau désossée et dégraissée avec une poche
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de miel
- 2 cuillères à soupe d'arrow-root
- 250ml de bouillon bœuf ou de poulet
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- Cresson frais pour garnir 

Préparation : 

- Préparez la farce. Faites chauffer l'huile dans une poêle, sur feu doux ou moyen. Faites revenir les oignons. Ajoutez l'ail et faites cuire une minute de plus. Ajoutez le hachis d'agneau faites revenir 4 à 5 minutes en remuant un peu avec une fourchette jusqu'à ce que la viande aie perdu sa couleur rose. Ajoutez le riz, mélangez et faites cuire jusqu'à ce que les grains de riz soient dorés et translucides. Versez 75ml d'eau bouillante et assaisonnez avec du sel, poivre, curcuma et cumin. Laissez mijoter 12 à 15 minutes à feu moyen. Quand le riz est à point et qu'il n'y a plus de liquide, retirez du feu et laissez refroidir. Ajoutez la coriandre, les noix, les raisins secs, les abricots et l'œuf battu puis mélangez.

- Préchauffez le four (180°). Posez la viande sur une planche à découper, le côté ouvert sur le dessous, salez et poivrez. Répartissez la farce sur la viande en laissant un bord de 2.5 cm. Roulez la viande aussi régulièrement que possible sur elle-même et liez le tout avec du fil de cuisine, tous les cinq centimètres. Badigeonnez avec l'huile d'olive, salez et poivrez. 

- Posez la viande, le côté ouvert sur le dessous, sur un petit grill et placez le dans un plat à rôtir. Faites cuire 20 minutes par 500g de viande. Environ 20 minutes avant la fin de la cuisson, badigeonnez avec du miel et replacez le au four. Disposer l'agneau sur un plat de service, couvrez avec une feuille de papier d'aluminium, tenez le au chaud et laissez reposer 15 minutes.

- Entre-temps, sortez le grill du plat à rôtir et enlevez la graisse, à l'exception de 2 cuillerées à soupe. Versez l'arrow-root, 60 ml d'eau, le bouillon et le vinaigre dans le plat. Porter à ébullition, réduisez la température et laisser mijoter la sauce 7 a 10 minutes en remuant vivement jusqu'à ce qu'elle soit homogène et légèrement épaisse. Versez la sauce dans une terrine, Décorer l'agneau avec du cresson. Bon appétit !

Biscuit de Pessah 

Tendre, léger et moelleux à l’intérieur, ce biscuit est aussi délicieux que facile à réaliser. 

Ingrédients : 

- 10 oeufs

- 8 cuillères à soupe de sucre

- 8 cuillères à soupe de fécule

Préparation : 

Séparez les jaunes d’œufs et préservez les blanc dans un autre récipient. Mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre et la fécule. Monter les blancs en neige. Puis mélanger le tout. 

Versez cette préparation dans un moule garni d'un papier sulfurisé et faites le cuire pendant environ 20/30mn à four chaud (190°-200°).

En fin de cuisson, vérifier a l'aide d'un couteau si votre biscuit est cuit. Le couteau doit ressortir sec. Quand votre biscuit est cuit, le sortir de son moule et le couvrir d'une feuille de papier aluminium.

Bonne dégustation ! 

Pour en savoir plus : 

Les principales fêtes juives

Célébrer Roch Hachana

Célébrer Pourim

Fêtes juives

1 commentaire

Vareille

Vareille

Excellente recette Toda Raba

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos articles populaires

  1. Le Fil Rouge
  2. La Mezouza
  3. Bijoux Juifs & Kabbale : quelle signification ?
  4. fêtes juives 2022