Hanouka 2022

Pour le bonheur des petits et des grands, Hanouka « la fête des lumières » dure 8 jours. Durant cette semaine on allume des bougies, on se réunit autour de repas somptueux et on déguste de délicieux beignets sucrés. Sans oublier les cadeaux pour gâter les enfants !

Que commémorent les juifs lors de la fête de Hanouka ? Quels sont les rituels et coutumes propres à cette célébration ? Comment fêter Hanouka en 2022 ? On vous dit tout dans cet article ! 

Signification de la fête de Hanouka 

A l’inverse de nombreuses fêtes juives qui sont bibliques, Hanouka est une fête instaurée par le Talmud. Elle célèbre un événement important de notre histoire. 

Pour bien comprendre l’histoire de Hanouka, il faut remonter à l’an 165 avant notre ère commune.

A cette époque, la Judée était gouvernée par le roi grec Antiochus IV. Ce dernier cherchant à unifier son peuple, a profané le temple de Jérusalem pour imposer la religion grecque antique : l'hellénisme. De nombreux juifs ayant tenté de se révolter ont été massacrés. 

Une famille de résistants juifs, les Macchabées, ont réussi à combattre les armées du roi et à reprendre le temple. Ils ont nettoyé le Temple de Jérusalem profané, et l’ont inauguré sous le nom  “Hanoukat Habaït”, d'où le nom de la fête de Hanouka. Hanouka signifie “inauguration” ou “édification”. 

La fête de Hanouka commémore donc la victoire de la transmission du judaïsme face à l'oppression et l’interdiction de culte. 

Les dates de Hanouka 2022

Dans le calendrier hébraïque la fête de Hanouka dure 8 jours. Les festivités commencent le 25 kislev et se terminent le 2 ou 3 tevet (selon la longueur du mois de kislev qui dure 29 ou 30 jours). Cela correspond souvent au mois de décembre dans le calendrier géorgien.

C’est quand hanouka ? 

Cette année, Hanouka se déroule du 18 au 26 décembre 2022. Il comprend un jour de Shabbat, le vendredi 23 décembre 2022. 

Horaire allumage hanouka 

Lors de la fête d’Hanouka, on célèbre également un miracle : celui de la fiole.

En effet, l’histoire raconte qu'après l'inauguration il n’y avait plus assez d’huile pure pour allumer la Ménorah du temple.

Les prêtres ne trouvèrent qu’une petite fiole d’huile dont le contenu était insuffisant. 

Ils décidèrent malgré tout de l’allumer et l’huile brûla durant huit jours. Pile le temps qu’il leur fallait pour produire à nouveau de l’huile pure. 

C’est pourquoi, on allume la menorah pendant 8 jours. C’est une manière de commémorer ce miracle divin. Mais également une façon de célébrer la victoire de la lumière sur les ténèbres. Hanouka nous rappelle qu'il faut toujours garder une lueur d’espoir même dans les moments les plus difficiles. 

Pour savoir à quelle heure allumer les bougies de Hanouka, vous pouvez suivre notre lien vers https://www.consistoire.org/calendrier/

Rituels de Hanouka 

Pour rappel Hanouka est une fête post-biblique instaurée par le Talmud (et non la Torah).  Elle est donc moins importante que d’autres fêtes comme Shabbat ou Roch Hachana. Il n’y a donc pas d’obligation de se reposer lors de la semaine de Hanouka. Chacun peut donc vaquer à ses activités habituelles.

Le seul rituel obligatoire est l’allumage des bougies de Hanoucca accompagné de ses bénédictions. Les autres rituels sont des coutumes et traditions propres à notre culture. 

L’allumage de la Hanoukia 

L’allumage des bougies de Hanouka peut se faire avant le coucher du soleil après la prière de la Min’ha ou à la tombée de la nuit. Au-delà des coutumes, le plus important est que toute la famille soit réunie lors de ce rituel sacré. 

Chaque soir, les filles et les femmes de la maison allument les bougies. 

On dispose les bougies de droite à gauche et on les allume de gauche à droite, en ajoutant une bougie supplémentaire chaque nuit.

Pour les allumer, on utilise une neuvième bougie, le chamach, qui est attaché à une branche sur le côté ou au milieu (selon les hanoukia) mais toujours au-dessus des huit bougies principales. 

Après allumage, les bougies de la hanoukia doivent brûler pendant au moins une demi-heure après la tombée de la nuit. 

Il y a une exception toutefois : le vendredi on allume les lumières de Hanouka avant les bougies de Chabbat.

Bougies Hanouka

Les prières de Hanouka 

Il y a trois prières sous forme de bénédiction. Celles-ci sont récitées par le maître de maison ou le garçon le plus âgé lors de l’allumage de la Ménorah. 

1.

בָּרוּךְ אַתָּה יְיָ אֱ-לֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו וְצִוָּנוּ לְהַדְלִיק נֵר חֲנֻכָּה:

« Barou'h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè'h Haolam Achère Kidéchanou Bemitsvotav Vetsivanou Lehadlik Ner 'Hanouka »

Béni sois-Tu, Éternel notre D.ieu, Roi de l’Univers, qui nous a sanctifiés par Ses commandements et nous a ordonné d’allumer les lumières de 'Hanouka.

2.

בָּרוּךְ אַתָּה יְיָ אֱ-לֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם שֶׁעָשָׂה נִסִּים לַאֲבוֹתֵֽינוּ בַּיָּמִים הָהֵם בִּזְמַן הַזֶּה:

« Barou'h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè'h Haolam Chéassa Nissim Laavoténou Bayamime Hahème, Bizmane Hazé »

Béni sois-Tu, Éternel notre D.ieu, Roi de l’Univers, qui a fait des miracles pour nos pères en ces jours-là, en ce temps-ci.

Le premier soir de la fête, on ajoute la bénédiction suivante :

3.

בָּרוּךְ אַתָּה יְיָ אֱ-לֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם שֶׁהֶחֱיָֽינוּ וקִיְּמָנוּ והִגִּיעָנוּ לִזְמַן הַזֶּה:

« Barou'h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè'h Haolam Chéhé’heyanou Vekiyemanou Vehiguianou Lizmane Hazé »

Béni sois-Tu, Éternel notre D.ieu, Roi de l’Univers, qui nous a fait vivre, exister et parvenir jusqu’à ce moment.

Le repas de Hanouka 

Il n’est pas obligatoire de faire un repas de fête à Hanouka mais la tradition veut que l’on se réunisse autour de dîners festifs. C’est l’occasion de partager des chants et histoires de la Torah. 

Durant le repas de Hanouka, il est de coutume de manger des aliments frits dans l'huile qui rappellent le miracle de la fiole. Parmi ces plats frits on retrouve le latkè de pomme de terre ou les soufganiot, célèbres beignets israëlien à la confiture. 

Le repas du vendredi d'Hanouka qui correspond à Shabbat est souvent plus copieux. Le menu est généralement composé de viande de bœuf ou de poulet et accompagné de pâtisseries et friandises pour le dessert.

Coutumes de Hanouka 

Les coutumes de Hanouka se transmettent de génération en génération dans les familles les plus pratiquantes comme les familles traditionalistes. Même si chaque famille a ses propres traditions, certaines sont universelles.  

Les beignets de Hanouka 

Les beignets sont la gourmandise phare de la fête de Hanouka. On les fait frire dans l’huile en commémoration du miracle de la fiole et on les déguste arrosés de sucre ou garnis de confiture. Miam ! 

Voici une délicieuse recette de beignet de Hanouka qui ravira les papilles de toute la famille : 

Ingrédients :

  • 50 g de levure boulangère
  • ¼ de verre d’eau tiède 
  • 2 cc de sucre
  • 1 oeuf 
  • ½ verre d’eau
  • ½ verre de jus d’orange
  • 1 pincée de sel 
  • 3 cs de margarine
  • 1cs d’huile 
  • 4 verres de farine
  • ⅓ verres de sucre

Préparation :

  1. Dissoudre dans un bol la levure, l’eau tiède et 2cc de sucre. 
  2. Laisser reposer quelques minutes puis ajouter le reste des ingrédients et pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  3. Laisser reposer à peu près une heure jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.
  4. Étaler la pâte avec en gardant une épaisseur d’un cm environ. 
  5. Laissez reposer encore 30 minutes.
  6. Diviser la pâte en boules de taille équivalente et faire frire.
  7. Saupoudrer de sucre glace avant de servir.
  8. Bon appétit !

Les cadeaux aux enfants 

Pour les enfants, Hanouka est synonyme de “distribution des cadeaux”. Même si ce n’est pas une obligation, c’est une pratique fortement encouragée. 

Symboliquement, c’est une façon de rendre aux enfants juifs les possessions que les Grecs leur ont dérobées il y a plusieurs millénaires.  

Également, la fête étant très proche de la fête de Noël des chrétiens, les enfants ne se sentiront pas défavorisés par rapport à leurs camarades d’école.  

Concernant la nature des cadeaux, ils peuvent avoir une dimension spirituelle propre à la fête de Hanouka comme des toupies, des livres ou encore des jeux de stratégie. 

Cadeaux Hanouka

Le jeu de la toupie 

La toupie est le jeu favori des adultes et des enfants durant la fête de Hanouka. Derrière cette activité se cache une belle signification symbolique.

A l’époque, les grecs avaient interdit l’étude de la Torah. Mais les enfants juifs ont continué à l’étudier en cachette. Ils cachaient les textes religieux et faisaient semblant de jouer à la toupie lors de contrôles des patrouilles grecques. 

La toupie de Hanouka comporte 4 facettes. Sur chacune d’elle est inscrite une lettre hébraïque : Noun, Guimel, Hé, Chine. Ces lettres signifient “Ness Gadol Haya Cham” que l’on peut traduire par : “Un grand miracle est arrivé là-bas.” 

Le jeu de la toupie se joue de la manière suivante :

  • On distribue à tous les participants des chocolats, des friandises ou des pièces de monnaie.
  • Chaque participant place une pièce ou une friandise dans un pot. 
  • Une personne fait tourner la toupie. 
  • Si la toupie s’arrête en montrant le Noun, il ne gagne pas mais ne perd pas non plus.
  • Si c’est Guimel, il remporte le pot en entier.
  • Si c’est Hé il reçoit la moitié du pot 
  • Si c’est Chin, il doit rajouter une pièce ou une friandise dans le pot.
  • Le jeu continue jusqu’à ce qu’un des participants ait remporté la totalité du butin. 

Pour consoler les gagnants, on distribue des lots de consolation. Ainsi il n’y a pas vraiment de perdants et tout le monde est sûr de passer un très bon moment. 

L’argent de Hanouka : Hanouka Guelt 

Durant la fête de Hanouka, il est de coutume de donner des cadeaux sous forme d’argent de poche aux enfants. Cette coutume s’appelle le Dmei Hanouka (en hébreu) ou Hanouka Gelt (en yiddish). 

L’argent peut être distribué n’importe quel soir de Hanouka (sauf le jour de Chabbat). Il est également possible de donner du guelt chaque soir de semaine. 

La Hanouka Gelt permet de récompenser leurs bonnes actions comme l'apprentissage de la Torah ou encore des bonnes notes à l’école. En plus d’amplifier le caractère festif d’Hanouka, c’est une occasion de les initier à l’importance de la Tsédaka (la charité). 

Chaque famille juive possède ses propres traditions. Certains préféreront offrir plusieurs petits cadeaux et d’autres un seul gros cadeau ou encore de l’argent.

Dans notre famille, lorsque les enfants étaient petits, ils avaient le droit à un cadeau chaque soir. Toutes les surprises étaient placées dans une pièce où l’on se réunissait après l’allumage des bougies pour que chacun puisse choisir un présent. C’était un moment très convivial et qui entretenait la joie de Hanouka tout au long de la semaine.

Aujourd’hui, nous avons remplacé les cadeaux par la Hanouka Gelt, qui leur sert à financer leurs projets de jeunes adultes. 

Et vous, comment avez-vous l’habitude de fêter Hanouka ? Partagez-nous en commentaires vos meilleures anecdotes et souvenirs liés à la fête des lumières.

Toute l’équipe de Ô-Judaisme vous souhaite un lumineux et joyeux hanouka ! 

Fêtes juives

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos articles populaires

  1. fêtes juives 2022
  2. Le Fil Rouge
  3. Chandelier juif : la menorah

Produits vu récemment