La Kabbale juive

La kabbale est une tradition philosophique et ésotérique issue du judaïsme, dont le but ultime est d'accéder à la connaissance de l'univers. Sujet aussi vaste que mystérieux, il nécessiterait probablement toute une vie de pratique et d'étude. Dans cet article, on vous en dit plus sur la kabbale juive ; les origines, les premiers textes, ainsi que les grands concepts de la philosophie.

Présentation de la kabbale

Selon les kabbalistes, le monde terrestre est une émanation du monde spirituel et de la création. La kabbale contiendrait tous les enseignements cachés de la Torah : l'origine du monde, la prophétie, la réincarnation ou encore la portée de nos actions sur un plan divin.

Dans la tradition juive, il existe trois façons d'étudier la kabbale dans le but d'accéder à un niveau de conscience supérieure :

  1. En interprétant les textes (Torah et Talmud) et symboles sacrés pour découvrir le nistar c'est à dire le sens "caché".

  2. Par transmission orale de la tradition par un maître kabbalistique

  3. Par révélation directe, qui peut inclure la visite d'un ange, prophète ou tout autre expérience surnaturelle.

Les origines de la mystique juive

Le mot kabbale vient de l'hébreu קבלה Qabbala qui signifie « réception » et est souvent interprétée comme « tradition ancestrale ».

Il est difficile de déterminer les origines exactes de la mystique juive. Mais celles-ci remonteraient à l'épisode du mont Sinaï.

D.ieu aurait transmit la tradition orale de la kabbale à Moïse, en même temps que la Torah (loi écrite et publique). Celle-ci serait l'interprétation des autres textes sacrés. Moïse, par la suite aurait rapporté ce savoir à 70 sages seulement. Et il aurait été transmit oralement de générations en générations, à seulement quelques initiés.

D'autres chercheurs et historiens attribuent l'origine de la science kabbalistique au prophète Ellie.

Découvrons maintenant les premiers textes de la mystique juive.

Des textes qui datent du moyen âge

Le Sefer Yetsirah, « Livre de la Création » est le premier texte précurseur de la kabbale. Il est apparu entre le 3ème et 4ème siècle et est attribué au prophète Abraham. Ce traité est à l'origine du concept des Sephirot, ainsi que de la numérologie juive.

Le Sefer Habahir, « Livre de la Clarté » a été rédigé durant le 12ème siècle de notre ère, dans le Languedoc. Il s'agit du premier ouvrage qui évoque les grands concepts de la kabbale. L’ouvrage développe la théorie des dix sephirot, parmi lesquelles se distinguent trois forces supérieures : la pensée, la sagesse et l'intelligence. Contrairement au Sefer Yetsirah, ces dix sephirot n'apparaissent plus comme externes à D.ieu, mais comme étant des constituantes essentielles de l'Essence Divine et de la Création.

Le Sefer Ha Zoar, aussi appelé Livre de la Splendeur et Zohar, est considéré comme le livre de référence de la kabbale. Il apparaît au 13ème siècle en Espagne, et il est attribué au Rabbi Shimon Bar Yohaï. Le Zohar est un recueil de commentaires de la Torah, destiné à guider les personnes qui ont déjà atteint un haut niveau de spiritualité. On y trouve le concept de « la réparation finale ». Selon ce concept, nous expérimentons différents états spirituels au fur et à mesure que nos âmes progressent. A la fin du processus, les âmes parviennent à l'union mystique avec D.ieu, le plus haut degré de connaissance spirituelle.

C'est également à partir du 13ème siècle que les penseurs de ce courant sont appelés « kabbalistes ».

Les concepts de la philosophie kabbalistique

Selon la philosophie kabbalistique, il n'existe pas de réelle séparation entre D.ieu et l'humanité. Dans l'âme de chaque être se trouve une part cachée de D.ieu qui attend d'être révélée. Dans la tradition de la kabbale, il existe plusieurs outils qui permettent d'accéder à la connaissance.

La gématrie

L'alphabet hébreux comporte 22 lettres, il s'agit de l'araméen. Ces lettres ont été transmises à Moise sur le mont Sinaï et sont à l'origine de la Torah. Elles représentent chacune un symbole, un nom qui a un sens et une force particulière ainsi qu'un nombre.

La gématrie est une forme de numérologie, dans laquelle on associe la valeur numérique des lettres et des phrases afin de décoder et interpréter les textes sacrés.

L'arbre des Sephiroth

L'arbre des Sephirot ou encore "l'arbre de vie" est fondée sur l’idée que l’univers est constitué de différents niveaux de réalité (physique, spirituel, psychique) ainsi que de forces qui les relient. Ainsi, l’arbre de vie est une voie d’accès à la connaissance de l'univers, de D.ieu et du soi. L'origine de l'arbre est inconnue mais ses premières représentations datent du 13ème siècle.

Le schéma de l'Arbre de Vie est formé de :

  • 4 mondes,

  • 10 Sephirot (forces créatrices),

  • 3 voiles d’existence,

  • 3 piliers

  • 22 sentiers.

 

Schéma de l'arbre des Sephiroth

Dans le schéma de l'arbre de vie, il y a une notion de flux, de direction ou encore d'écoulement d'énergie.

L'arbre des Sephirot peut se lire dans les deux sens :

  • dans le sens descendant, qui représente le chemin de la création de l'univers par le Tout-Puissant.

  • dans le sens montant, qui représente le chemin de l'homme vers l’Eveil.

72 anges de la kabbale

Chacun des 72 anges de la kabbale, porte un nom hébreu et, à chacun est attribué un rôle et une énergie à laquelle tout être humain peut se connecter pour l'élévation spirituelle.

Selon la philosophie kabbaliste, 3 anges nous seraient assignés au moment de notre naissance. Un ange pour chaque catégorie : Ange Gardien, Ange du Cœur et Ange de l’Esprit.

72 anges de la Kabbale
Nous avons évoqué les symboles les plus importants de la kabbale, mais il en existe d'autres un peu moins connus. Beaucoup de pratiquants portent un fil rouge au poignet gauche qui agit comme talisman pour se protéger des mauvaises influences. On retrouve également la Hamsa (main de Fatma) ou encore le sceau de Salomon qui assure protection et succès pour la personne qui le porte.

Comment étudier la kabbale ?

Dans le respect des traditions, la Kabbale doit se transmettre de maître à élève, dans la confiance et le secret total. Si vous souhaitez étudier la kabbale, vous pouvez contacter le rabbin 'Habad le plus proche de chez vous. Celui ci pourra vous proposer un cours d'initiation ou vous mettre en contact avec un maître kabbalistique. Mais attention, l'étude de la tradition ancestrale est un travail long, qui nécessite un haut niveau spirituel.

Nous espérons vous avoir apporté une compréhension plus approfondie de ce qu'est la kabbale. N'hésitez pas à partager en commentaires, votre propre expérience de la mystique juive.

Histoire & religionKabbale

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos articles populaires

  1. Le Fil Rouge
  2. La Mezouza
  3. Bijoux Juifs & Kabbale : quelle signification ?
  4. fêtes juives 2022